posts de février 2013


« Marathonnez » de A à Z…

La course à pied est une passion grandissante et addictive. Au début, on court pour se maintenir en forme. On s’inscrit à une course, puis deux. Très vite, on se lance les premiers défis. L’ivresse s’installe, l’âme et le corps  réclament plus de sensations, l’euphorie, le sentiment d’exister.

On me dit « globe-trotteuse », courant partout où je me rends, voyageant pour me rendre à une course.

C’est au gré des événements et des rencontres que l’idée de courir l’alphabet des marathons m’est venue.

« Mais après quoi cours-tu ? » me demande-t-on souvent.

Défi, thérapie, drogue, idée saugrenue, triomphe, obsession, provocation, objectif, évasion, danger, rythme, sourire, piment… mode de vie aussi…sont les réponses qui se valent toutes !

RAK2  27 janvier 2012

C’est au Liban, où j’ai eu le bonheur de vivre pendant presque dix ans, que je chausse mes premières runnings, bouclant mes premiers 10km à Beyrouth en 2005.

De retour en France après les événements de juillet 2006, comme la marge est grande et le désespoir profond, je décide de progresser, de lutter à ma façon, et je signe une première inscription au Running Club Vandœuvre.

http://rc.vandoeuvre.free.fr/

Là, grâce à une équipe de coureurs exceptionnels et deux entraînements par semaine, je passe des moments conviviaux inoubliables : soutiens et encouragements, trails en forêt, fêtes…

Grâce au RCV, je cours mon second 10 km sous la barre des 1h. Je continue à m’améliorer jusqu’en 2008 où je quitte la région (je retrouve cette fabuleuse bande de coureurs en juin 2014 en participant aux six jours du Toulois – course de 81 km en six étapes).

De mon passage au RCV, je me souviens particulièrement du fameux « Trail des lumières » : 34 km dans les bois de Villers-les-Nancy, en partie de nuit, avec les lampes torches et par équipe de deux. Ma coéquipière, Colette, est une vétérane chevronnée, j’essaie de ne pas la décevoir : nous terminons en 3h05, ravies et épuisées.

De 2008 à 2011, je découvre la région parisienne où je deviens membre actif du Club de Fontenay – Clamart – Le Plessis – Robinson. Je passe à 5 entraînements par semaine et grâce à mon coach préféré, Dominique Calassou, je réalise un chrono de 46’53″ aux 10km de Bagneux, 1h44’16″ au semi (chrono réalisé lors de mon second marathon) et je boucle mon premier marathon en 3h47’20″ suivi d’un second en 3h41’13″ au pied du Mont Saint Michel. 

Ce sera le début d’une série.

Je me lance alors dans le pari de réaliser l’alphabet des marathons, trails longs ou ultras… en doublon. Le principe est simple : pour chaque lettre de l’alphabet, réaliser deux marathons, trails ou ultras dont le nom ou le lieu de départ commence par cette lettre.

  903428_625323197519197_1052580490_o-150x150 marathons - objectifs - dans Marathons

En septembre 2011, je déménage à Doha, au Qatar. Au début, avec 42 degrés et un taux d’humidité allant jusqu’à 70%, les entraînements sont difficiles. Je perds en vitesse, je ne peux pas faire de sortie longue.

Je rejoins le Doha Bay Running Club (DBCR), une 60taine de membres actifs de nationalités et de niveaux différents. De septembre 2011 à juin 2014, ce groupe d’athlètes me soutient énormément et m’apprend à gérer la chaleur.

dscf1549_v2-300x250 dans Portraits DBCR 3

https://www.facebook.com/groups/dohabayrunningclub/

5k-run-army-base-18-feb-300x225 dans Voyages stade-aspire-150x150

Influencée par mes collègues du DBCR, j’accumule les sorties longues et les défis toujours plus extravagants tels que le trail du Wadi Bih au Sultanat d’Oman (50km), suivi de près par un second 50 km expérimental à Doha au Qatar. J’affronte les G. I. sur la base militaire américaine, on se lève à 4h30 du matin pour participer aux sorties longues du vendredi matin.

 dbcr-friday1-150x150  doha 10K

En septembre 2014, je change de terrain et pars vivre à Yaoundé, capitale politique du Cameroun. Là, peu d’options permettent de courir à l’extérieur : un premier circuit comprenant l’ascension du Mont Fébé (1050 m. d’altitude, 300 m. de dénivelé positif sur 3 km environ) est possible ainsi qu’un circuit de 2 km le long du « Parcours Vita », parcours sportif aménagé par le ministère de la défense (1 km de descente/1 km de montée).

IMG_20140926_075253   IMG_20140926_081101

Courir en ville reste une option possible à condition d’être prudent à la circulation et de ne pas en abuser sous peine de développer des problèmes respiratoires. La ville est assez polluée, les gaz d’échappement ne laissent aucune chance aux piétons. 

IMG_20140926_082745  DSCF0110

Je tente parfois le tout pour le tout et, toujours accompagnée, je me lance sur des terrains improbables.

DSCF1803  S0031827

Un an plus tard, de plus en plus de coureurs me rejoignent dans ma passion. En septembre 2015, avec Georges Michel, nous créons « Y-aoundé Running ». Le groupe d’une trentaine de coureurs se constitue rapidement et nous organisons plusieurs courses par an :

Yaoundé-Obala marathon (avec 66 participants à sa dernière édition)

Le No-Fun Run au parcours Vita

Le semi Mont Fébé-Ngoya (par la piste)

Le relais 4x Mont Fébé

Et  la première édition du marathon de Kribi en avril 2016

Y-aoundé Running

image1(1)

12019804_152791111732782_141526432203309224_n

En septembre 2016, de retour en France, je souhaite m’inscrire à nouveau en club d’athlétisme et revenir à des chronos plus rapide. Je m’inscris tout d’abord au CCR92 à Clamart, proche de mon lieu de travail et finalement, un an plus tard, je choisis de rejoindre l’US métro à Antony, toujours dans le 92.

Liste des marathons et temps de référence :

alphabet des marathons

 

Des courses qui sortent de l’ordinaire

Voici quelques courses auxquelles j’ai eu la chance de participer et que je recommande vivement !

Ce sont des challenges où le chrono n’est pas le seul objectif. Parfois, l’important est de finir, de se faire plaisir, de s’amuser, de découvrir un lieu…

 

Le semi-marathon du Mont Ventoux : le 29 juillet 2012

Des courses qui sortent de l'ordinaire dans Course à pied ventoux1-300x225

http://www.semimontventoux.com/#Accueil.A

 

2vtnz-34-300x177 dans Course à piedventoux4-225x300ventoux5-225x300

Plus de 1610 m de dénivelé sur 21 km, avec des conditions météos idéales et une préparation  en fractionné avec tout de même un peu de dénivelé sur tapis en salle (et oui, mon terrain d’entraînement est le Qatar dont le point culminant atteint seulement 80 m. ), j’escalade le Ventoux à une moyenne de 7,5km/h et termine en 2h44’54″.

ventoux7-225x300

ventoux2-300x225

 

ventoux6-225x300

 

La crazy Jog : un trail urbain au stade de France

Créée par le magazine Jogging International, la Crazy Jog est une épreuve de course un peu folle sur 7km jalonnée de 6 obstacles (barrières urbaines, forêt de poubelles, marches, voitures, pneus, murs d’escalade…). J’étais présente à la première édition en 2011.

crazy-jog-298x300

images

 

The Torch Staircase Run

L’ascension de la Torche, à Doha au Villagio : 51 étages, 1304 marches !

Une épreuve à couper le souffle !

http://www.aspirezone.qa/torchstaircaserun/index.aspx

5539031129_6742d55473_z-300x284    torch-run-223x300the-torch-300x200

 

Le semi-marathon de Ras El Khaïmah

 Un semi-marathon d’exception dans un petit pays des émirats…

Le semi-marathon de Ras El Khaïmah dans Semi-marathons 38-300x225

 

Je n’avais pas couru de semi-marathon depuis 2011 à Antony, lors de ma préparation pour le marathon du Mont-Saint-Michel.

En allure seuil, je l’avais terminé en 1h46″. Le semi de RAK est réputé dans la région. Rapide, idéalement placé (date et température, parcours plat et roulant, peu de participants, très bonne organisation), ce semi m’était chaudement recommandé par les collègues du DBCR. Je me suis inscrite d’autant plus que mon amie Oumhani venait avec moi (premier semi qu’elle termine brillamment en 2h09). Sur place, je retrouvais également Mohd Syafei, d’autres membres du club que j’apprécie beaucoup pour leur courage et persévérance notamment et Otmane, l’organisateur du semi-marathon de Qtel à Doha (et du futur marathon Qtel Doha !).

0-300x225 dans Semi-marathons

 

Ras el Khaïmah ou Ras al-Khaimah, en arabe رأس الخيمة, Rāʾs al-H̱aymah, littéralement « Tête de la Tente », est un émirat des Émirats arabes unis, dont la capitale qui lui doit son nom est la ville de Ras el Khaïmah.

36-300x225

Au loin, les montagnes Al Hajar et au-delà, on devine Oman (notre destination en avril ;-) ) l’un des plus grands producteurs de ciment de la région du Golfe. La chaîne de montagnes d’Al Hajar contient des gisements de calcaire de haute qualité.

32-300x225

La topographie naturelle de Ras Al Khaimah aux 65 kilomètres de plages de sable ensoleillées, la chaîne de montagnes d’Al Hajar, les vastes plaines de désert dans la région centrale et la ceinture verte dans la région du sud ont contribué au succès de Ras Al Khaimah en tant que destination de choix.

12-300x225

Départ du semi à 7h du matin. Le temps est parfait. 1505 coureurs inscrits. Le top des élites est présent à la course.

3-300x225

Statistics
Entrants: 2122
Starters: 1505
Finishers: 1483
Avg. Finish Time: 02:03:00

8-300x225

Les premiers sont kenyans : Geoffrey Kipsang Kamworor termine en 58’54″ », Stanley Biwott en 58’56 » et Feyisa Lilesa Genechu (femme) en 59’25 ».

18-300x225

Et c’est parti ! Bénéficiant d’un dossard préférentiel pour avoir déjà couru un semi en moins de 1h45, je pars juste derrière l’élite et les compétiteurs ! J’ai de la place et je n’ai pas besoin de me frayer un chemin pour me lancer ;-)

4-e1361201577246-225x300

Les conditions sont parfaites : météo, ambiance, parcours. Je fais tout ce que je peux pour rester sous les 4’50″ au kilomètre.

Je termine en 1h45’02″ avec de bonnes sensations…

351/1482 total

62/505 femmes

 

21-e1361201347283-225x300          dscf2241-300x260rak2-200x300

 

28-225x300     283-300x225

 

Trois jours après le semi de RAK, DBCR est invité au President’s Day sur la base militaire américaine au Qatar. Le départ des 5 km est à 6 heures du matin (lever à 4h !). Je réalise ma meilleure performance  en 23’25″ et arrive troisième femme.
Je suis très fière d’Angélique qui a également battu son record de plus de 3 minutes ! Elle boucle les 5km en 25’20″ (soit 5’05″ du kilomètre) et arrive dans les 12 premières femmes.

img_4026-225x300    img_4024-300x225   img_4025-300x225

 

Basketbelgique |
Footshirt2013 |
Oakland Raiders News blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Blogtest32140
| Leblogduparieur
| Limportancedelavie